Babbel – test : Apprendre une langue en 5 jours

Applications pour apprendre une langue :

tech2 News Staff21 juin 2021 11:06:24 ISTCela fait bien plus d’un an de travail en pyjama et t-shirts amples, et bien sûr, endurant des cous raides et des épaules douloureuses. Alors que beaucoup ont peut-être déjà investi dans des tapis de yoga et essayé l’une des millions d’applications de yoga et d’entraînement disponibles, d’autres pourraient encore être un peu perdus. Pour faciliter les choses pour ces personnes, le ministère d’Ayush a lancé une application OMS mYoga qui vise à éduquer les utilisateurs sur le yoga à l’aide de clips audio et vidéo. À l’occasion du Yoga Day 2021, le Premier ministre Narendra Modi a annoncé une application WHO mYoga pour les utilisateurs Android et iOS. Cette application a été lancée en collaboration avec le ministère d’Ayush et l’Organisation mondiale de la santé (OMS). Application myYoga de l’OMS. Image : Tech2 L’application mYoga est désormais disponible en magasin. Prenons une résolution IDY avec mYoga.#YogaForWellness#अंतर्राष्ट्रीय_योग_दिवस pic.twitter.com/pvvGmooR3H — Ministère d’Ayush (@moayush) 21 juin 2021 Qu’est-ce que l’application OMS mYoga ? L’application WHO mYoga centrée sur la santé est désormais disponible en téléchargement sur Google Play Store. Cependant, il n’est pas encore disponible sur l’App Store d’Apple. Il fournit 10, 20 et 45 minutes de clips audio et vidéo pour apprendre et pratiquer différents asanas. L’application est gratuite pour tous et permet aux utilisateurs de télécharger ces vidéos, qui incluent des étapes pour tadasana, shashakasana, bhujangasana, dharana et dhyana, entre autres. L’application propose des sessions d’apprentissage et de pratique. Image: Tech2 Selon l’application, elle vise à aider les utilisateurs à adopter un « mode de vie physiquement actif grâce à la pratique du yoga ». Il est disponible pour les utilisateurs âgés de 18 à 65 ans. Il révèle en outre qu’il est basé sur le « Common Yoga Protocol » (CYP) qui a été sélectionné pour l’application par le « groupe d’experts international et est pratiqué par des millions de personnes dans le monde chaque année ». L’application indique clairement qu’elle ne doit pas être utilisée par les personnes de plus de 65 ans, les femmes enceintes et les personnes qui « ont des inquiétudes concernant leur santé » (problèmes/blessures préexistants ou actuels). L’application offre également la possibilité de basculer entre les langues anglaise et hindi. Notamment, il n’est pas nécessaire de s’inscrire pour utiliser cette application.

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *